Dans ce contexte, le rôle du design prend une signification nouvelle, tiraillé qu’il se trouve entre son rôle de « crédibilisateur » d’une société libérale qui aura besoin de lui pour relancer la consommation insouciante et dommageable, et ce rôle sociétal qu’il peut prendre en se voulant moteur d’une transformation de fond.

Pour réfléchir collectivement à ces questions, j'ai commencé à réaliser des séries d’entretiens de créateurs et de théoriciens du design ayant par le passé montré leur capacité à développer une pensée critique en rapport à leur activité. Le résultat, vous le verrez ci-dessous.

Les dialogues partent tous de l’expérience personnelle de la personne interviewée, pour s’élargir sur l’analyse plus générale des comportements et enfin les perspectives de transformation à la fois sociétales et celle des attitudes de création permettant d’agir dans ce contexte de mutation. Les interviewés se trouvent dans des contextes culturels, linguistiques, politiques, sociaux totalement différents. Parce que même si le confinement a immobilisé des milliards de citoyens de la Terre, la manière dont ce temps fut théâtralisé, la manière dont le citoyen fut respecté et considéré comme digne et responsable a fortement différé d’un pays à un autre. Les entretiens laissent paraître ces différences.

Ruedi Baur, mai 2020

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — introduction de Ruedi Baur

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Lars Müller

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Uta Brandes

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Michael Erlhoff

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Giulio Vinaccia

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Susanna Cerri

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Philippe Casens

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Ewa Satalecka

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Franck Houndégla

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Jan Piechota

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Vera Baur

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Roger Paez i Blanch

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Kiko Farkas

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Rico Lins

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Jean-Louis Frechin

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Giovanna Massoni

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Pablo Georgieff

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Hubert Klumpner

"Et soudain, la Terre fut immobilisée" — Ruedi Baur en dialogue avec Samuel Aden

"Et soudain, la Terre fut immobilisée".
Une série de dialogues menés par Ruedi Baur autour du design pendant et après la crise sanitaire du coronavirus, en 2020.
Un projet initié par Ruedi et Vera Baur, avec dix—milliards—humains et Civic City.
Traductions, montage et design : Io Baur, Ruedi Baur, Odyssée Khorsandian.
Un projet soutenu et financé par Lille Métropole 2020 World Design Capital.

Pour aller plus loin :
http://civic-city.org
http://www.ruedi-baur.eu
https://www.designiscapital.com